Microsoft vs Linux

Publié le par Hari Seldon

J'entendais hier à la radio que Microsoft a été condamné à 800 millions d'Euros pour position dominante abusive (quelque chose comme cela).
Bref, Microsoft va devoir rendre ses logiciels accessibles aux autres développeurs.

J'ai été très étonné d'apprendre qu'à l'annonce du verdict  Microsoft  ai renoncé à faire appel.

Y aurait-il quelqu'un d'intelligent chez eux?
Je ne peux pas croire qu'il s'agisse d'une simple question d'argent: 800 M€ n'est pas suffisant pour les faire reculer, non.
Mais y a-t-il là-bas, dans un bureau au 36 ème étage de la Tyrel Corporation (cf Blade Runner pour ceux qui savent) quelqu'un qui ai compris que le sens de l'évolution c'est la souplesse, qu'il n'y a pas de vie en vase clos et qu'il faut autoriser les échanges avec le milieu ambiant pour survivre?
Y a-t-il quelqu'un d'assez fûté dans cette tour d'ivoire pour comprendre que cette défaite était une aubaine, peut-être le coup de pied au cul nécessaire à Microsoft pour battre Linux?
Une sorte de Sun Tzu qui profite des dispositions du terrain pour donner l'impulsion salvatrice à Microsoft, simplement en ne faisant pas appel.
Un adepte du taoïsme dont l'action minimaliste (la non-action dans ce cas) aurait toutes les chances de passer inaperçue?

On peut douter d'une pareille approche chez un américain, bien sûr, et j'ai bien peur (et j'enrage pour Linux) que Microsoft n'ai même pas conscience da la chance qu'ils ont eu de perdre ce procès.

Hari
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article