Sarko, le préfet et les gendarmes

Publié le par Hari Seldon

Je n'arrive pas à penser à autre chose qu'à ce bébé arrêté par un gendarme sur ordre d'un préfet.
Un tribunal a arrêté la procédure parce qu'elle était un "traitement inhumain".
Nous sommes en France, où les gendarmes ont déjà fusillé des poilus dans les tranchées en 17; emmené des juifs au vel d'Hiv et sont à l'origine de la majorité des erreurs judiciaires dont nous souffrons.

Alors que la veille, j'ai vu un documentaire sur des bushmen, dans le Kalahari, sans rien, mais si précautionneux de la nature, ne prélevant que le strict nécessaire (et chez eux, c'est peu).
Ils trouvent un nid d'autruches avec 5 oeufs, ils en choisissent 2, vérifient qu'ils ne sont pas fécondés, pour ne pas supprimer de vie inutilement et font à même le sable chauffé à blanc, une omelette pour toute la tribu. Bien sur, si on l'aime baveuse, comme moi, c'est raté, mais enfin, je me suis senti très proche de ces hommes.
Quand je pense à ces gendarmes, sortant, de la même école républicaine que moi, portés par le même langage, les mêmes références culturelles que moi, j'ai envie soudain de devenir bushman et de m'oublier dans le désert...

Hari

Publié dans politique

Commenter cet article

Tyrol 13/02/2008 17:42

On oppose souvent l'armée à la gendarmerie et la gendarmerie à la police. Je crois que les juifs qui ont été emmenés au Vel d'Hiv l'ont été par la police, qui dépend du Ministère de l'Intérieur et non par la Gendarmerie, qui dépend du Ministère de la Défense (ex Ministère de la Guerre).Les gendarmes jouissent en France de plus de considération que les policiers ou que les CRS.D'une manière générale, on estime que la Gendarmerie est moins inféodée à l'éxécutif que la Police.[Il existe un plan Sarkozien consistant à bientôt rattacher la Gendarmerie au Ministère de l'Intérieur. Ceci ne serait pas sans risque en cas de dérive dictatoriale, même temporaire du Pouvoir éxécutif.]En ce qui concerne la première guerre mondiale, les officiers, pistolet au poing, - pistolets dont la faible portée, faisait que les balles étaient davantage destinées à dissuader les soldats de désobéier aux ordres - forçaient les soldats à partir à l'assault des tranchées ennemies, et cela avec des chances de succès voisines de zéro, d'où les multiples révoltes dans les rangs; phénomène jamais vu à cette échelle lors des guerres antérieures.C'est d'ailleurs cette guerre de 14, ô combien dévastatrice, qui a conduit à ce qu'en 39, l'armée française soit si peu combative et se laisse faire prisonnier comme un seul homme ! 

alfredo 09/11/2007 13:36

En tt cas vous avez bien intériorisé le discours de culpabilisation de notre pays. Mais la France est qd meme le pays où le plus de juifs ont été sauvés, et les gendarmes pour tirer sur les poilus, à mon avis il devait y en avoir aussi côté allemand, c'est le prix d'une guerre totale. Je ne suis pas sûr que l'europe aurait eu autant de liberté si le Kaiser avait gagné la guerre en 1916 (il est vrai qu'il n'y aurait peut etre pas eu hitler après, mais il y aurait sans doute eu plusieurs lénine... donc ne refaisons pas l'histoire). Vous affrontez des sujets importants et difficiles sur l'avenir de l'humanité, mais pour y faire face il faut savoir se libérer du conformisme  de pensée sur des sujets plus familiers et plus faciles comme l'histoire du XX eme siecle.