La main cachante du groupe Bilderberg

Publié le par Hari Seldon

On trouve de tout sur le net.
Je recherchais qui est
Deepak Chopra, qu'une amie m'avait recommandé de lire, lorsque je tombe sur un très beau site qui, outre en parler, s'intéresse aussi aux mystérieux maîtres du monde, dirigeant nos vies sans que l'on s'en rende compte.
Ce site -
syti-net- m'interpèle et m'agace: d'une part il traite de sujets qui me sont chers; il n'est que de voir la page de garde où l'on trouve pèle-mèle -comme ici- des sujets sur les fractals, la métaphysique, la science fiction, la sagesse etc ... tous sujets poste-soixante huitards, il faut bien le dire; d'autre part, il part à donf dans une théorie du complot, beaucoup plus inquiétante.
Je n'aime pas cette proximité des sujets, et j'aime encore moins mon attirance pour cette promiscuité.
Oui, il faut bien me l'avouer, la théorie sénaire, développée à partir d'Abellio, pourrait être vue comme un "instrument" destiné à manipuler des foules. C'est d'ailleurs la réaction qu'avait eu Tonnelat, de qui je m'étais inspiré pour la partie thermodynamique du développement. Sa réaction, en gros, était de dire que l'on ne devait pas assimiler des êtres humains à des objets comptables, parce qu'ils ont un libre arbitre. Son refus était d'ordre religieux, il me l'a écrit, et je pense que l'argument ne tient pas: on peut utiliser des statistiques pour prédire des comportements humains.
Mais le débat est latent: la science peut-elle aider à manipuler les hommes ?
Si oui, que faire pour garantir notre liberté individuelle ?

Par exemple, que penser d'une tentative de complot à l'échelle planétaire pour orienter le développement de l'humanité?
D'une part est-ce plausible?
Pourquoi pas, puisque d'aucun y ont pensé, pourquoi ne pas imaginer que d'autres s'en soient occupé ?
A ce sujet, la
carte dressée sur syti-net est expressive:

MMBlackOrganisations4.gif

 


Maintenant, une chose est de s'ériger en maître du monde (jean Marie Messier, en son temps s'y était essayé), une autre est de savoir si une telle utopie a des chances de laisser d'autres traces que celles qu'aurait naturellement et librement suivi le développement de l'Humanité.
Voyons le centre de ce conglomérat qui semble être, pour l'auteur du moins, constitué par le "
Groupe Bilderberg".
Sa composition fait sourire: pas un japonais, ni un chinois, ni un russe dans cette cours de récréation pour grands de ce monde!
Par ailleurs, quelques patrons d'une presse, certes prestigieuse (Figaro, Les Echos, le Daily telegraph etc...). Mais ça ressemble plus à une instance de veille intellectuelle / économique / politique qu'un organe de décision...
Maintenant, qu'il y ait des opérations de lobbying pour favoriser le libre échange, très certainement, que l'information soit volontairement biaisée pour laisser se faire ce grand marché mondial, il ne faut pas être naïf: très certainement.
Mais, d'une part, est-ce un mal, d'autre part est-ce inévitable ?
Nous retombons sur le débat lancé par Dany-Robert Dufour qui fait l'objet d'un précédent
article.
Je pense plutôt que tout ceci accélère un processus naturel d'homogénéïsation des marchés, où Dieu n'a pas d'action particulière, mais où sont en action des lois aussi universelles que la croissance de l'entropie ou le principe d'inertie.

Nous en reparlerons bientôt.

Hari


PS: à cet article, j'ai reçu ce commentaire intéressant de l'auteur du site en question:

"Pour répondre à la remarque de votre article, J'ai aussi voulu réunir les 2 faces de l'Initiation (à ce qui est caché au plus grand nombre), l'Incal Lumière et l'Incal Noir comme dans la BD de Moebius. D'un coté la face lumineuse avec des sujets intemporels (science, métaphysique, spiritualité), et de l'autre la face sombre, avec les turpitudes de notre monde actuel.

Les 2 faces sont complémentaires car la compréhension de la face sombre découle de l'éveil de notre conscience provoqué par l'initiation spirituelle, qui nous amène à une vision globale des interrelations, ce qui inclut l'écologie et l'organisation de notre société. 

La plupart des gens ne connaissent aucune des 2 faces de l'initiation.
Un nombre plus réduit de personnes connaissent l'une des 2 faces. Connaitre seulement la face sombre amène à être cynique et matérialiste. Connaitre uniquement la face lumière amène à être naif et complètement inconscients des stratégies de nos élites dirigeantes.
C'est pourquoi il faut connaitre les 2 faces !"

Cette référence à l'Incal me renvoie directement à cet article précédent sur l'Incal et Lacan. Et cette idée de double face des choses à une résonnance particulière avec le précédent article sur le Tao Te King.

Publié dans politique

Commenter cet article